Retour

Les traitements

Immunothérapie : Pendant combien de temps serai-je en rémission?

Lecture de 3 minutes


Icon

Si vous ou un être cher envisagez de recourir à l’immunothérapie ou si vous êtes actuellement en traitement, vous vous demandez peut-être combien de temps peuvent durer les bienfaits escomptés. Les médecins appellent cela la «durée de la réponse». Tout d’abord, il est important de savoir comment fonctionne l’immunothérapie. L’immunothérapie agit en stimulant le système immunitaire de l’organisme pour lutter contre le cancer.

 
EN SAVOIR PLUS SUR L’IMMUNOTHÉRAPIE
 

Les traitements peuvent augmenter la production par l’organisme de cellules qui luttent contre le cancer ou aider les cellules saines à trouver et à attaquer les cellules cancéreuses. En d’autres termes, l’immunothérapie utilise les cellules de votre corps pour combattre le cancer. D’autres traitements contre le cancer, comme la chimiothérapie, agissent en tuant les cellules cancéreuses.
 
Une fois le traitement terminé, il est naturel d’avoir peur que le cancer réapparaisse et de se demander combien de temps durera la rémission. La réapparition du cancer et la durée de la rémission dépendent de nombreux facteurs. Malheureusement, il n’est pas possible de prédire exactement comment chaque personne répondra au traitement ni combien de temps sa rémission durera.
 
Dans une étude française de 2019, 65 patients ont fait l’objet d’un suivi pendant environ 36 mois pour voir si leur cancer réapparaissait après la fin de l’immunothérapie. Les chercheurs ont constaté que de nombreux patients avaient une réponse durable après l’arrêt du traitement, que le traitement ait été arrêté parce que la maladie était bien maîtrisée ou parce qu’un effet indésirable est survenu.

Exploration des données

Dans le cadre de l’étude, 4 patients sur 5 n’ont pas présenté d’évolution de la maladie pendant plus d’un an après l’arrêt du traitement, et 12 patients ont présenté une rechute après un délai médian de 9 mois.


Au départ, une tumeur peut grossir, mais cela ne signifie pas que l’immunothérapie ne fonctionne pas

Contrairement à la chimiothérapie, l’immunothérapie ne peut pas toujours entraîner une diminution du volume de la tumeur. Il peut arriver, quoique rarement, que les tumeurs deviennent temporairement plus grosses lorsque les cellules immunitaires attaquent le cancer. Ce phénomène est connu sous le nom de pseudo-progression. Cela signifie qu’une tumeur semble s’aggraver même si les patients retirent encore des bienfaits du traitement.


Comment vais-je savoir si l’immunothérapie est efficace?

Vous devrez souvent consulter votre professionnel de la santé pour que celui-ci puisse suivre la réponse au traitement. Vous pourriez aussi subir des examens physiques, des analyses de sang et des examens d’imagerie fréquents.

Bon à savoir :

L’immunothérapie est administrée pendant une période précise. Lorsque l’immunothérapie est administrée sous forme de cycles, vous prenez une pause de traitement après chaque traitement. Cela permet à votre corps de produire des cellules saines.


Si vous envisagez de recourir à l’immunothérapie, demandez à votre médecin si vous ou l’être cher êtes un bon candidat pour ce type de traitement, et dans quelle mesure vous êtes susceptible de répondre au traitement. Votre médecin peut également vous informer des options offertes pour le type particulier de cancer dont vous ou l’être cher êtes atteint(e).


Discutez dès aujourd’hui d’immunothérapie.
Téléchargez la Liste de vérification pour préparer votre rendez-vous pour tirer le maximum de votre rendez-vous.

 

Téléchargez-la dès maintenant


CA-NON-01272