Retour

Les traitements

Cancer du poumon : La détection précoce est essentielle

Lecture de 3 minutes


Le cancer du poumon est la principale cause de décès lié au cancer au Canada. On estimait en 2020, qu’en moyenne, chaque jour 81 Canadiens recevraient un
diagnostic de cancer du poumon et que 58 en mourraient. L’une des raisons pour lesquelles le cancer du poumon est si mortel est que près de la moitié des cas de cancer du poumon sont diagnostiqués alors qu’ils sont déjà au stade 4 (le stade le plus avancé), ce qui signifie qu’ils se sont déjà propagés à l’extérieur du poumon. Malheureusement, le taux de mortalité chez les patients recevant un diagnostic à ce stade avancé est très élevé, le taux de survie net estimé à 3 ans étant de seulement 5 %.
 

Dans le cas du cancer du poumon, le dépistage précoce (lorsqu’il est petit et avant qu’il ne se propage) est essentiel. Plus le cancer du poumon est diagnostiqué tôt, plus les chances de réussite du traitement sont grandes.


Magnifying glass

Faire l’objet d’un dépistage du cancer du poumon

 

Environ 72 % des cas de cancer du poumon au Canada sont attribuables au tabagisme. Plus vous fumez, et plus vous fumez longtemps, plus votre risque est élevé. Cependant, il existe d’autres facteurs de risque de cancer du poumon, y compris la fumée secondaire, l’exposition à certains produits chimiques et possiblement la génétique.

 
Consultez la liste complète ici
 

Selon les études, le dépistage systématique du cancer du poumon peut aider ceux qui présentent le risque le plus élevé de cancer du poumon – les personnes de 55 ans et plus qui fument ou fumaient beaucoup. Vous voudrez peut-être parler à votre médecin du dépistage du cancer du poumon. Les tests de dépistage aident votre médecin à trouver un problème avant que vous ne présentiez des symptômes. Cela augmente vos chances de trouver le problème tôt, quand il est plus facile à traiter. Le dépistage du cancer du poumon est effectué au moyen d’une tomodensitométrie (TDM) à faible dose, qui fournit à votre médecin des images détaillées de vos poumons.
 
Il est important de savoir que le dépistage par TDM à faible dose ne permettra pas de détecter tous les cancers du poumon, et que tous les cancers détectés ne seront pas décelés tôt. Si vous avez des questions au sujet du dépistage ou de la TDM à faible dose, votre médecin est votre meilleure source d’information.


Eye

Symptômes à surveiller

 

Un défi que pose le cancer du poumon est qu’il peut ne causer aucun signe ni symptôme aux tout premiers stades de la maladie. De plus, lorsque le cancer du poumon cause des symptômes, beaucoup de gens peuvent les confondre avec d’autres problèmes de santé, comme une infection ou les effets à long terme du tabagisme. Par conséquent, cela peut retarder le diagnostic chez une personne.
 
Les symptômes du cancer du poumon comprennent les suivants :

  • toux qui s’intensifie ou qui ne disparaît pas
  • essoufflement
  • douleur thoracique que vous ressentez constamment et qui s’intensifie quand vous respirez profondément ou que vous toussez
  • sang dans le mucus expulsé des poumons quand vous toussez
  • respiration sifflante
  • perte de poids
  • fatigue
  • enrouement ou autres changements qui affectent votre voix
  • difficulté à avaler
  • ganglions lymphatiques enflés dans le cou ou au-dessus de la clavicule
  • maux de tête
  • douleur aux os

Bien que le cancer du poumon soit plus susceptible de toucher les fumeurs ou les anciens fumeurs, les non-fumeurs peuvent aussi le développer. Si vous présentez l’un des symptômes ci-dessus, n’attendez pas – parlez-en à votre médecin. La détection précoce est essentielle à la réussite du traitement.


Téléchargez le résumé graphique sur le dépistage du cancer du poumon afin d’être armé des renseignements dont vous avez besoin pour agir.

 
Téléchargez-le dès maintenant


CA-NON-01288